RDV : 01 83 75 39 99 / SOS main : 01 30 69 45 13

Plaies des tendons fléchisseurs et extenseurs de la main.

Qu’est ce qu’un tendons ?

Les tendons sont de longues bandes fibreuses. Ceux de la main s’étendent des os de la main et des doigts aux muscles de l’avant-bras. Ils permettent le mouvement des doigts.

Il existe deux types de tendons au niveau de la main : les extenseurs et les fléchisseurs.
     – Tendons extenseurs : glissent le long du dos de la main et permettent de redresser le poignet et les doigts.
     – Tendons fléchisseurs : glissent le long de la paume de la main et permettent de plier le poignet et les doigts, permettant ainsi de saisir des objets et de fermer le poing.

Comment survient une lésion tendineuse ?

Une section tendineuse est généralement causée par une blessure à la main ou aux doigts, suite à un traumatisme par un objet contendant (couteau, cutter, verre) ou par écrasement sans coupure nette.
Les blessures tendineuses peuvent être associées à d’autres blessures au niveau des structures avoisinantes comme les tissus mous, les nerfs, les artères et les os.

Comment diagnostiquer une lésion tendineuse ?

Les lésions des tendons sont diagnostiquées en évaluant la force et l’amplitude des mouvements des différentes parties des doigts.

– La section des tendons extenseurs limite la capacité à redresser complètement les doigts. Le doigt semblera s’affaisser au niveau de l’articulation proche de la blessure.
– La section des tendons fléchisseurs limitent la capacité à plier les doigts.

L’examen clinique à lui seul n’est pas toujours suffisant pour établir un diagnostic précis de l’étendu des lésions. Alors que les doigts bougent et présentent une force de résistance normale dans les suites immédiates de l’accident, il  n’est pas rare qu’il existe tout de même une blessure nécessitant une réparation chirurgicale. En effet, les tendons sont composés de nombreuses fibres solides capables de fonctionner de manière appropriée même lorsque leur quasi-totalité est endommagée. Cependant, lorsque plus de la moitié des fibres est endommagée, le tendon, même s’il continue à fonctionner présente un risque très élevé de rupture secondaire car les fibres de tendon restantes se déchireront lorsqu’elles seront utilisées pour des activités de la vie quotidiennes ou au travail. De plus, une blessure qui semble petite et simple en surface peut cacher des dommages graves et complexes des structures plus profondes. Une exploration au bloc opératoire est donc bien souvent indiquée.

Comment traiter ces lésions tendineuses ?

En fonction de l’emplacement exact et de l’étendue de la blessure, la plaie devra être explorée au bloc opératoire sous anesthésie loco-régionale, le plus souvent en ambulatoire, afin de permettre un bilan lésionnel exhaustif, de réparer le tendon et d’en restaurer la fonction.
Pour permettre une bonne exploration de l’ensemble des lésions, la cicatrice cutanée réalisée par le chirurgien est souvent de plus grande taille que la coupure initiale.

En post-opératoire, la pose d’une attelle prenant les doigts, la main et l’avant-bras est indiquée. Un protocole de rééducation précoce ou à distance de l’opération sera prescrit en fonction du type et de la localisation de la lésion tendineuse. Les consultations post-opératoires, la rééducation ainsi que l’ergothérapie des mains font partie intégrante du processus de guérison car permettront de prévenir la raideur, de rétablir le glissement des tendons et de revenir à un fonctionnement normal de la main et du poignet.

Télécharger une version imprimable des consignes pour les pansements ici Consignes_pour_pansements

 

 

Dr D.Zbili & Dr M.Vercoutère.