RDV : 01 83 75 39 99 / SOS main : 01 30 69 45 13
Le nerf médian (en jaune) passe sous le ligament annulaire antérieur du carpe au poignet (en rose) . La compression du nerf à ce niveau définit le syndrome du canal carpien.

Le syndrome du canal carpien

correspond à la compression du nerf médian au poignet. Ce nerf assure la sensibilité du pouce, de l’index, du majeur et de la moitié de l’annulaire.

Pourquoi le nerf est il comprimé ?

Le canal carpien est limité en avant par le ligament annulaire antérieur du carpe, et par les os du poignet en arrière. La compression apparaît soit quand le contenu du canal augmente (tendon, enveloppe tendineuse ou synoviale) ou le contenant diminue (fracture du poignet / arthrose.)

Qui est atteint par ce syndrome ?

Il est très fréquent chez les femmes de plus de 50 ans et chez les travailleurs de force. Certaines maladies qui augmentent l’épaisseur des gaines autour des tendons sont plus souvent associées à un syndrome du canal carpien : hypothyroïdie, polyarthrite-rhumatoïde, amylose, diabète.

Quels sont les symptômes ?

Douleurs,  fourmillements et engourdissement du pouce, de l’index, du majeur et parfois de l’annulaire.
En principe, ces troubles de la sensibilité ne touchent que les doigts, mais les douleurs peuvent remonter sur toute la main et au bras.
Le plus souvent, ces signes apparaissent la nuit, vous réveillent vers 3h du matin et disparaissent en secouant la main pendant quelques minutes.
L’atteinte des 2 mains est très fréquente.
En cas de compression sévère, l’évolution se fait vers une perte progressive de la sensibilité des doigts et une perte de force de la main.
Il vaut mieux opérer avant ce stade auquel cas la récupération n’est pas toujours complète

Examens complémentaires:

L’examen indispensable est l’electromyogramme réalisé par un neurologue. Cet examen va permettre au chirurgien de confirmer le diagnostic.

Traitement:

Deux possibilités thérapeutiques :
  • – Traitement médical: Orthèse faite sur mesure et infiltration. Ces thérapeutiques sont réservées aux atteintes mineures et permettent de soulager les douleurs voire de les faire disparaître temporairement.
  • – Traitement chirurgical: Il consiste à sectionner le ligament annulaire antérieur du carpe sous anesthésie locale au cours d’une courte hospitalisation de quelques heures.

Après l’opération:

  • La main est utilisable le jour même. Une orthèse sera conservée la nuit pendant 3 semaines. Le pansement sera refait tous les 2 jours par une infirmière. Il faudra immédiatement bouger ses doigts sans soulever de charges lourdes.
  • On constate une disparition immédiate des fourmillements NOCTURNES mais vous pourrez conserver des engourdissements dans la journée pendant plusieurs semaines.
  • Quelques douleurs peuvent être présentes à la base de la main jusqu’au 6ème mois, période pendant laquelle la force et la sensibilité réapparaitront.
  • La reprise du travail est envisagée à partir de la 3ème semaine.

REMARQUES

  • L’Electromyogramme (EMG) n’est pas nécessaire au suivi post-opératoire. Cependant en cas de doute devant une évolution clinique difficile on peut refaire l’examen à 3 mois de l’intervention. Il faut savoir dans ce cas qu’il existera toujours des signes de compression sur le nerf médian (“cicatrice electromyographique”) même pour une évolution normale. Par contre les critères électriques comme la vitesse de conduction nerveuse et l’amplitude seront améliorés lors d’une évolution normale.
  • Aspect de la cicatrice : l’aspect habituel de la cicatrice à trois semaine de l’intervention pour les opération par mini incision au creux de la main est celui d’une “crevasse”. C’est un aspect normal et cela ne signifie pas que la cicatrice est mal refermée. La cicatrice définitive est obtenue entre 6 mois et 1 anevolution de la cicatrice apres operation du canal carpien a ciel ouvert.

 

 

 

 

 

 

Dr R.Chassat / Dr M. Vercoutère