RDV : 01 83 75 39 99 / SOS main : 01 30 69 45 13

Doigt à ressaut

  • On en décrit trois stades de gravité croissante:

Stade 1 : Douleur isolée à la base du doigt sans blocage ressenti.

Stade 2 : Blocage douloureux intermittent surtout matinal

Stade 3 : Blocage permanent nécessitant l’autre main pour « remettre le doigt en place »

Lors de la consultation, le diagnostic est souvent aisé, le patient décrivant parfaitement la pathologie. La flexion du doigt entraîne le blocage et confirme le diagnostic. Il est indispensable de rechercher un syndrome du canal carpien associé « petit frère du doigt à ressaut ».

  • Aucun examen complémentaire n’est nécessaire.
  • Le traitement est avant tout médical et consiste en une infiltration de corticoïdes dans la gaine tendineuse.
  • En cas d’échec le traitement devient chirurgical.

L’intervention se déroule sous anesthésie locorégionale en chirurgie ambulatoire. Elle consiste en une incision à la base du doigt et une section longitudinale de la poulie. Il est indispensable d’utiliser son doigt dès la sortie de l’hôpital et d’y associer une rééducation  par un kinésithérapeute malgré la présence du pansement. Le pansement sera refait tous les 2 jours pendant 15 jours par une infirmière. L’évolution se fera vers la récupération de la flexion du doigt en un mois en moyenne. La cicatrice restera indurée pendant 3 mois et la raideur reste de loin la séquelle la plus fréquente en cas d’utilisation insuffisante du doigt par le patient.

Dr R.CHASSAT